top of page

Formulaire de candidature

Formation de

professeur de yoga

200h | Hatha Kundalini Tantra

Avec Hari Colibri à l'Espace Naad

Politiques et conditions

L'obtention du diplôme de notre programme nécessite la présence de l'étudiant.e à toutes les sessions de formation. Toute absence doit être approuvée à l'avance par notre directeur de programme. Un maximum de 20 heures peut être manqué si cela est organisé à l'avance et approuvé par le directeur du programme. Il sera possible de reprendre des cours manqués dans la cohorte suivante. Nous n'acceptons pas les absences non approuvées et elles peuvent entraîner l'exclusion du programme. Dans ce cas, l'obtention du diplôme sera à la seule discrétion de la direction du programme.

Un congé du programme sera accordé en cas d'incapacité médicale ou d'autres circonstances exceptionnelles à la discrétion de la direction du programme. Dans ce cas, notre politique de remboursement s'appliquera aux frais de scolarité inutilisés et l'étudiant.e devra se réinscrire pour la prochaine session disponible et payer la différence, le cas échéant, de tout frais de scolarité restant et/ou de tout frais administratif connexe. Si les frais de scolarité sont augmentés pour la prochaine session disponible, l'étudiant.e devra payer le taux supérieur.

Politique de remboursement pour la formation

Avis d'Annulation

Le programme exige que tout avis d'annulation ou de retrait par un étudiant soit fourni par courriel à info@naadflow.com.

Refus d'Admission

Un candidat refusé à l'admission dans le programme a droit à un remboursement intégral de tous les fonds versés par ledit candidat.

Annulation dans les Trois (3) Jours

Un candidat qui soumet un avis écrit d'annulation dans les trois (3) jours ouvrables suivant la signature de l'accord de formation a droit à un remboursement de tous les fonds versés. Le remboursement sera effectué dans les trente (30) jours suivant la réception de l'avis d'annulation.

Annulations Après Trois (3) Jours Mais Avant la Date de Début du Programme

Un candidat qui soumet un avis écrit d'annulation du programme plus de trois jours ouvrables après la signature de l'accord de formation mais avant le début du programme a droit à un remboursement de tous les fonds versés, moins les frais d'inscription de 115 $.

Annulations Pendant la Première Semaine de Formation

Pour un candidat demandant une annulation dans la première semaine de formation, les frais de scolarité retenus par le programme ne doivent pas dépasser 10% du prix du contrat du cours plus 115 $, mais en aucun cas plus de 555 $.

Après la Première Semaine et Périodes Additionnelles

Pour un étudiant mettant fin à sa formation après une semaine mais dans les premiers 25% du cours, les frais de scolarité retenus par le programme seront équivalents à 25% du prix du contrat du cours plus 215 $.
 

Pour un étudiant mettant fin à sa formation après avoir complété plus de 25% mais moins de 50% du cours, les frais de scolarité retenus par le programme seront équivalents à 50% du prix du contrat du cours plus 215 $.
 

Un étudiant complétant plus de 50% du cours n'a droit à aucun remboursement de frais de scolarité.

Cas Spéciaux

Dans le cas où un étudiant doit se retirer du programme en raison de maladie, d'accident, de décès dans la famille ou d'autres circonstances rendant impraticable la fin du cours, le programme fournira un remboursement raisonnable et équitable, si la personne n’est pas en mesure de se joindre à la cohorte suivante. 

Conduite Inappropriée

Aucun remboursement ne sera accordé si le programme exclut un étudiant du programme pour mauvaise conduite. La mauvaise conduite comprend la violation du Code de Conduite, le harcèlement, l'intimidation, ou tout autre comportement inapproprié ou perturbateur pour le bien-être du programme ou des autres étudiants

Code de conduite

Notre Code de Conduite vise à fournir des normes spécifiques pour couvrir la plupart des situations rencontrées par nos enseignant·e·s de yoga. Son objectif principal est le bien-être et la protection de nos étudiant·e·s, enseignant·e·s, communauté de yoga et du public. Il articule les normes éthiques que nos enseignant·e·s doivent suivre. Le Code de Conduite vise à élever le professionnalisme et l'intégrité de nos enseignant·e·s de yoga en adoptant des normes uniformes de comportement tout en reconnaissant la diversité des nombreuses traditions de l'enseignement et de la pratique du yoga. Pratiques financières Les enseignant·e·s seront honnêtes, directs, justes et consciencieux dans la conduite de toutes leurs affaires commerciales. Les enseignant·e·s géreront leurs affaires commerciales selon les pratiques commerciales et comptables standard reconnues. Les enseignant·e·s discuteront de tous les frais et arrangements financiers de manière professionnelle et directe. Les enseignant·e·s s'engagent à : i. se conformer à toutes les exigences légales et commerciales applicables à leur entreprise ; ii. veiller à ce que toutes les publicités relatives aux bienfaits du yoga soient précises, équitables et non trompeuses ; iii. traiter les employé·e·s, les assistant·e·s, les étudiant·e·s, les collègues et les autres entreprises de bien-être de manière équitable, transparente et honnête dans le cadre de toutes les transactions commerciales ; et iv. suivre des pratiques environnementales et durables dans leur vie professionnelle et personnelle. Croissance Professionnelle/Formation Continue Les enseignant·e·s doivent maintenir et améliorer leurs connaissances et compétences professionnelles, rechercher l'excellence professionnelle en évaluant régulièrement leurs forces et faiblesses personnelles et professionnelles. Les enseignant·e·s doivent se tenir au courant des nouveaux développements dans le domaine du yoga par la pratique et par la formation continue. Relations Enseignant-Élève Les enseignant·e·s doivent témoigner un grand respect envers les normes morales, sociales et religieuses de leurs élèves. Les enseignant·e·s doivent éviter d'imposer leurs croyances personnelles à leurs élèves, bien qu'ils puissent les exprimer de manière appropriée en classe et de manière sensible et prudente. Les enseignant·e·s reconnaissent la confiance placée en eux par les élèves et le pouvoir unique de la relation élève-enseignant. Les enseignant·e·s doivent éviter d'exploiter la confiance et la dépendance des élèves. Les enseignant·e·s doivent éviter les relations doubles avec les élèves (par exemple, les relations d'affaires, personnelles ou sexuelles étroites) qui pourraient altérer leur jugement, compromettre l'intégrité de l'enseignement et/ou utiliser la relation à des fins personnelles. Les enseignant·e·s ne doivent pas se livrer à du harcèlement, à des paroles ou à des actes abusifs, ou exploiter les élèves. Les enseignant·e·s reconnaissent que la relation enseignant-élève implique un déséquilibre de pouvoir et doivent faire preuve de prudence si l'enseignant choisit d'entrer dans une relation personnelle avec un élève. Intégrité Les enseignant·e·s s'efforcent de respecter les principes traditionnels du yoga tels qu'ils sont définis dans les yamas et niyamas. Les enseignant·e·s s'engagent à maintenir des normes d'intégrité professionnelle irréprochables et à promouvoir le bien-être physique, émotionnel et spirituel de leurs élèves. Les enseignant·e·s reconnaissent le déséquilibre inhérent à la relation enseignant-élève et que les relations avec les élèves peuvent exploiter la confiance des élèves, créer des relations de dépendance et compromettre l'intégrité de l'enseignant. Les enseignant·e·s doivent éviter d'entrer dans des relations personnelles ou sexuelles étroites avec les élèves qui pourraient altérer leur jugement professionnel ou compromettre l'intégrité de leur enseignement. Champs de pratique Les enseignant·e·s ne doivent pas abandonner ou négliger leurs élèves. Si les enseignant·e·s sont incapables (ou réticent·e·s pour des raisons appropriées) de fournir une aide professionnelle ou de continuer une relation professionnelle, ils doivent faire tout effort raisonnable pour organiser des cours pour cet·te élève avec un·e autre enseignant·e. Les enseignant·e·s doivent éviter de donner des conseils personnels concernant la vie personnelle d'un·e élève. Les enseignant·e·s ne doivent pas donner de conseils médicaux. Les enseignant·e·s ne doivent pas prescrire de traitement ou suggérer de rejeter les conseils d'un médecin. Les enseignant·e·s doivent orienter leurs élèves vers des médecins ou des professionnels de la santé complémentaires agréés lorsque cela est approprié. Confidentialité Les enseignant·e·s doivent garder strictement confidentielles toutes les informations personnelles divulguées par leurs élèves ou clients. Un enseignant ou une enseignante qui reçoit des informations privées d'un·e élève ou client·e ne peut pas divulguer de telles informations à moins d'obtenir le consentement écrit de l'élève ou du client. Cependant, un enseignant ou une enseignante peut divulguer des informations privées concernant un·e élève ou client·e sans obtenir de consentement dans les situations suivantes : (a) pour se conformer à la loi ou à l'ordonnance d'un tribunal ; (b) pour prévenir tout dommage corporel ou danger pour l'élève ou le client ou pour autrui ; ou (c) lorsque l'information a déjà été divulguée au public. Relations inter-professionnelles Les enseignant·e·s font partie de la communauté de la santé et du bien-être et devraient s'efforcer de développer et de maintenir des relations au sein de la communauté pour le bénéfice de leurs élèves et de leur développement professionnel. Les enseignant·e·s doivent se conduire de manière honorable dans leurs relations avec leurs collègues professeurs de yoga et autres praticien·ne·s du bien-être. Les enseignant·e·s doivent travailler à renforcer l'unité de leur communauté en embrassant la diversité, la collaboration et l'engagement pour le bénéfice de tous. Les enseignant·e·s doivent pratiquer la tolérance et l'acceptation envers les autres professeurs de yoga, écoles et traditions. Les enseignant·e·s ne doivent pas critiquer ouvertement les pratiques suivies par d'autres écoles ou professeurs de yoga. Cependant, les enseignant·e·s reconnaissent que les différences d'opinion sont à prévoir et peuvent être discutées de manière sensible et compatissante. Lorsque la critique doit être formulée, elle doit être faite avec impartialité, discrétion et en mettant l'accent sur les faits. Publicité et Communications Les enseignant·e·s ne doivent pas faire de déclarations ou de publicités fausses, trompeuses ou frauduleuses concernant : (i) leur formation, leur expérience ou leur compétence ; (ii) leurs diplômes ou leurs qualifications académiques ; (iii) leurs affiliations institutionnelles ; (iv) leurs cours, ateliers et formations d'enseignant·e·s ; (v) la base scientifique ou clinique du succès de leurs services ; (vi) leurs tarifs ; ou (vii) des déclarations impliquant du sensationnalisme, de l'exagération ou de la superficialité ; ou (viii) une intention d'exploiter les peurs ou les émotions d'un·e élève ou de créer des attentes injustifiées en matière de guérison ou de résultats. Équité dans le Yoga Les enseignant·e·s accueilleront, accepteront et soutiendront tous les élèves, quelles que soient leur religion, leur genre, leur orientation sexuelle, leur langue, leur nationalité, leur orientation politique ou leur origine culturelle. Les enseignant·e·s embrasseront l'équité dans le yoga. Les enseignant·e·s chercheront à avoir une conscience et un engagement en vue de rendre le yoga plus équitable, inclusif, accessible et diversifié. Cela englobe la diversité, l'inclusion et l'accessibilité dans le yoga. Les enseignant·e·s prendront la décision consciente de traiter chacun de ces aspects avec réflexion et intention tout au long de leur travail pour rétablir l'équité dans la communauté du yoga. Les enseignant·e·s mettront l'accent sur l'importance d'apprendre, d'enseigner et de pratiquer le yoga de manière honnête, ce qui signifie promouvoir l'équité, réduire les préjudices, honorer et valoriser les différences culturelles, et favoriser la diversité et l'inclusion dans tous les domaines du yoga tout en respectant l'intégrité des racines culturelles et historiques du yoga.

Politique de Réclamations

Nous encourageons toute personne ayant été victime de comportements inconvenants de nature sexuelle ou de toute autre action en violation de nos politiques et de notre Code de Conduite à signaler l'incident à info@naadflow.com ou à la direction de l'école (désignés dorénavant sous le nom de "corps d'examen"). Le rapport devrait contenir les informations suivantes : Votre nom complet ; Votre adresse e-mail et numéro de téléphone ; Le nom de la personne faisant l'objet de la plainte ; Une description de la violation présumée de la politique ; La date et le lieu de la violation de la politique ; Les noms et coordonnées de tout témoin ayant une connaissance directe de la situation ; et, Toute autre preuve crédible disponible pour étayer la réclamation. Dans un souci d'équité et de confidentialité, tous les rapports doivent être faits par la personne ayant personnellement vécu l'inconduite. Nous n'enquêterons pas sur un incident basé sur un rapport de tiers concernant une inconduite, à moins que la personne ne soit pas en mesure de produire un rapport elle-même. Tous les rapports doivent être faits de bonne foi sur la base d'informations que la personne rapportant l'incident croit raisonnablement être exactes. Nous pourrions demander des informations supplémentaires à la personne rapportant l'incident tout au long de l'examen du rapport. Nous prendrons les mesures appropriées pour assurer le respect de nos politiques. Le corps d'examen imposera toutes sanctions qu'il jugera équitables, justes et raisonnables dans toutes les circonstances. Nous n'autoriserons personne à se venger contre toute personne faisant un rapport de bonne foi ou fournissant des informations dans le cadre d'une enquête sur une violation présumée. Toute information fournie lors de l'examen d'un rapport de réclamation sera traitée de manière confidentielle. De même, toutes les actions prises en réponse au rapport seront également confidentielles. Procédure et Processus Équitable Nous reconnaissons que notre école a l'obligation d'offrir à une personne accusée de faute un niveau raisonnable de procédure régulière. Étant donné que la personne pourrait perdre son emploi et que sa réputation pourrait être ternie, le processus décisionnel doit être équitable et objectif. La procédure régulière dans ce contexte ne signifie pas que le corps d'examen mènera un mini procès, mais il rassemblera tous les faits pertinents entourant la situation et prendra une décision juste et objective basée sur les faits. Le corps d'examen peut avoir besoin d'interroger la personne ayant signalé la situation, la personne ayant perpétré la faute, et toute autre personne ayant une connaissance directe de la situation. Nous examinerons également toute autre preuve crédible et objective concernant la situation. Après que le corps d'examen a rassemblé les faits, nous déterminerons si les allégations sont crédibles. S'il est déterminé que tel est le cas, le corps d'examen décidera des sanctions à imposer et communiquera ensuite sa décision aux personnes impliquées. Sanctions Nous reconnaissons le principe selon lequel "la punition doit être proportionnelle au crime". Nous ne condamnons pas quelqu'un à une peine de réclusion à perpétuité pour avoir traversé la rue hors des passages piétons. Il doit y avoir un sens de l'équité et de la proportion morale dans l'évaluation de ces situations. Tous les cas d'abus et de faute, des commentaires inappropriés aux agressions physiques, seront jugés objectivement et le corps d'examen élaborera une sanction qui traite équitablement la situation, en tenant compte de tous les faits. Dans de nombreux cas, il peut être difficile de découvrir tous les faits, il peut y avoir des faits contradictoires, des conflits d'intérêts, et il peut y avoir des circonstances et des faits qui penchent des deux côtés de la balance de la justice. Cependant, le corps d'examen utilisera un jugement sain et prudent pour décider du type de sanctions à imposer. Il existe quatre options : Ne Rien Faire. Les faits ne montrent pas que la personne a commis la violation de politique. Un Avertissement. Les faits montrent que les actions de la personne étaient mineures et qu'un avertissement est une sanction équitable. L'avertissement pourrait être accompagné d'un conseil. Mise en Attente. Les faits montrent que les actions de la personne étaient sérieuses et qu'elles justifient de suspendre la personne du studio ou de la communauté pour une durée déterminée. Cependant, les actions ne sont pas si graves qu'elles justifient la résiliation du contrat de travail. Par exemple, la personne peut être de bonne foi, mais a commis une erreur de jugement. Cela peut pencher en faveur de la clémence. La période de "mise en attente" est généralement d'un an, mais elle peut être plus courte selon les circonstances. Pendant la "mise en attente", la personne reçoit des conseils, fait un travail spirituel, médite sur ses actions, etc. Après l'expiration de la période de "mise en attente", la personne peut approcher le corps d'examen pour demander à reprendre ses activités d'enseignement ou à rejoindre la communauté. Ce corps déterminera alors si la personne a résolu ses problèmes et s'il est approprié pour elle de revenir. Lors de cette détermination, nous examinerons si des excuses sincères et une contrition, des réparations appropriées aux parties lésées, la réhabilitation, et un changement sincère de cœur ont été faits avant que la personne puisse revenir. Cette décision sera entièrement à la discrétion du corps d'examen. Résiliation. Les faits montrent que les actions de la personne étaient si graves qu'elles justifient de renvoyer la personne du studio ou de la communauté. La personne est renvoyée et son contrat de travail ou d'entrepreneur indépendant est résilié.

Politique de représailles

Nous ne prendrons aucune mesure de représailles contre toute personne ayant signalé ou menacé de signaler du harcèlement, de la discrimination, des représailles ou des violations de notre Code de Conduite ou de nos politiques, ou ayant participé à une enquête sur l'un de ces faits. Toute personne se livrant à des représailles contre une autre sera soumise à des mesures disciplinaires, pouvant aller jusqu'au licenciement. Nous encourageons toute personne, y compris les employés, les non-employés et les étudiants, qui estime avoir été victime de représailles, à en informer un superviseur ou un manager. Nous avons une politique de tolérance zéro en matière de harcèlement sexuel ou d'inconduite sexuelle. Nous encourageons toute personne ayant été victime de ce comportement à le signaler à la direction de l'école. Nous ferons tout notre possible pour garantir que vous ne subissiez aucune représailles de la part de quiconque parce que vous avez signalé des comportements répréhensibles. Qu'est-ce que la représailles ? Les représailles consistent à prendre une "mesure adverse" contre toute personne ayant signalé ou menacé de signaler du harcèlement, de la discrimination, des représailles, ou des violations de notre Code de Conduite, ou ayant participé à une enquête sur une plainte de harcèlement, de discrimination, de représailles ou de violations de notre Code de Conduite. Dans le cas des employés, les représailles sont des mesures négatives prises à l'encontre d'un individu pour avoir signalé ou menacé de signaler du harcèlement, de la discrimination, ou des représailles, ou pour avoir participé à une enquête sur une plainte de harcèlement, de discrimination, ou de représailles. Les représailles peuvent inclure toute action "matériellement défavorable" pour un employé raisonnable, que ces actes entraînent ou non une perte de salaire, d'avantages sociaux, ou de tout autre privilège de l'emploi. Pour qu'une action soit considérée comme une représailles, les actions d'un employé ou d'un superviseur doivent être préjudiciables au point de dissuader un travailleur raisonnable de déposer une plainte de discrimination. Quelques exemples de mesures défavorables sont le refus de promotion, le refus d'embauche, le refus d'avantages sociaux, la rétrogradation, la suspension et le licenciement. D'autres types de mesures défavorables comprennent les menaces, les réprimandes, les évaluations négatives, le harcèlement, ou tout autre traitement défavorable. Signalement du Harcèlement Sexuel et des Conduites Sexuelles Inappropriées Nous avons une politique de tolérance zéro pour le harcèlement sexuel ou les conduites sexuelles inappropriées. Nous encourageons toute personne qui en est victime à en informer les ressources humaines ou la direction de l'école. Nous devons savoir ce qui se passe pour pouvoir agir. Nous ferons tout notre possible pour empêcher le harcèlement sexuel et les conduites sexuelles inappropriées de se produire. Nous ne permettrons à personne de se venger contre vous pour avoir déposé un signalement de conduite inappropriée. Responsabilité des Gestionnaires Les gestionnaires ont la responsabilité de créer, de maintenir et de promouvoir un environnement de travail sûr, respectueux et inclusif. Comme tous les employés, les gestionnaires sont tenus de respecter notre Code de Conduite. Les gestionnaires peuvent faire l'objet de mesures disciplinaires s'ils s'engagent dans des actions qui violent notre Code de Conduite, les ignorent, ou les cautionnent de quelque manière que ce soit. Les gestionnaires sont tenus de signaler immédiatement toute violation de notre politique de non-représailles au service des ressources humaines ou à la direction de l'école. La promptitude est essentielle et les gestionnaires doivent signaler dès que possible dès qu'ils apprennent une violation. Le fait pour un gestionnaire de ne pas signaler de manière opportune ou pas du tout peut entraîner des mesures disciplinaires allant jusqu'au licenciement. Les gestionnaires ne doivent, en aucun cas, se venger contre quiconque, blâmer la victime, dissimuler un rapport, ou décourager les employés de signaler du harcèlement sexuel ou des violations de notre Code de Conduite. Si vous pensez qu'un gestionnaire s'est comporté de cette manière, veuillez le signaler au service des ressources humaines ou à la direction de l'école.

À considérer


Engagement et Motivation

  • Motivation Intrinsèque : Une motivation profonde et intrinsèque pour plonger dans la pratique du yoga non seulement comme voie de professionalisation mais SURTOUT comme une démarche de croissance personnelle, de réappropriation du corps et un chemin de réalisation spirituelle.

Disposition Mentale et Spirituelle

  • Qualités d'Esprit: Cela inclut des qualités comme la patience, la tranquillité, la discipline et une attitude contemplative, par exemple.

  • Capacité d'Introspection : Capacité et volonté de s'engager dans l'introspection, la méditation et la réflexion sur soi-même. Savoir se remettre en question et faire preuve de sens critique.

Adaptabilité

  • Capacité à évaluer ses limites : Être prêt à modifier ou adapter les pratiques en fonction de ses capacités physiques et de ses besoins personnels. Vous serez instruit.es sur comment choisir les variations appropriés.

  • Utilisation des Accessoires : Avoir l'humilité et la disposition à utiliser des accessoires (blocs, sangles, couvertures) pour faciliter la pratique et prévenir les blessures.

  • Intégration de nouveaux schémas : Capacité à explorer, évaluer, critiquer et intégrer de nouveaux schémas mentaux, systèmes de croyances, et leur mise-en-application pour supporter votre pratique et votre évolution

 
État de santé

  • État de Santé Général : Ne pas avoir de douleurs aiguës, de blessures graves ou de conditions médicales qui pourraient être exacerbées par la pratique du yoga. Nous considérons que la pratique peut être bénéfique lorsqu'elle est adaptée à des conditions spécifiques, mais la formation comprend une grande diversité de techniques qui ne seront pas toutes adéquates pour certaines conditions qui peuvent s'avérer limitantes surtout dans un contexte de professionnalisation. N'hésitez pas à nous consulter. 

  • Consultation Médicale : En cas de doute, avoir l'approbation d'un professionnel de santé pour pratiquer le yoga, surtout après des blessures ou des interventions chirurgicales.​

Si vous êtes accepté.e dans ce programme de formation vous serez contacté.e par courriel pour un appel de questions et réponses et pour programmer la facturation.

votre genre
Formation choisie:
Depuis combien de temps pratiquez-vous le yoga?

Dates à réserver:

18-19-20 octobre 2024

15-16-17 novembre 2024

13-14-15 décembre 2024

10-11-12 janvier 2025

7-8-9 février 2025

14-15-16 mars 2025

11-12-13 avril 2025

16-17-18 mai 2025

6-7-8 juin 2025

Modalités de Paiement

Early bird | Avant Septembre
Tarif régulier | Dès septembre
Mode de paiement
Formulaire
bottom of page